Espace membre

En partenariat avec :

  • Sofraco
  • Fides
  • BDO
  • Eurus
  • Medicis
  • Fidal
  • Yzico
  • Fiteco
  • Assurances du Credit Mutuel
  • France Défi
  • April
  • Cavec
  • Previfrance
  • Harmonie Mutuelle
  • Fiducial
  • Mazars
  • Soregor
  • In Extenso
  • Cardif
  • Aesio
  • Apria Rsa - La Ram
  • CNAVPL
  • Cipres
  • Ocirp
Institut de la protection sociale > Nos travaux > Présidentielle 2017 - Les 16 propositions de réforme > Définir une protection sociale adaptée à la nouvelle économie

Définir une protection sociale adaptée à la nouvelle économie

Limiter les requalifications en statut salarié

Dans la nouvelle économie – ou encore l’économie dite 2.0 – les acteurs sont beaucoup plus autonomes dans leurs relations de travail.

L’exigence professionnelle est particulièrement forte car elle s’inscrit dans une logique client – fournisseur, où chacun est en permanence soit client, soit fournisseur.

Les actifs qui s’engagent dans cette relation professionnelle d’indépendant font preuve d’une forte autonomie et d’un choix éclairé (que ce soit sur le plan social, fiscal, patrimonial).

Lire la proposition

Travailler et cotiser en France

La Commission Européenne vient de présenter son projet visant à faire évoluer la directive de 1996 relative aux travailleurs détachés.

Le texte évolue positivement en préconisant l’alignement des conditions d’emploi. Pour cela, il affirme le principe selon lequel « à travail égal, salaire égal ». La Commission veut ainsi que les travailleurs détachés bénéficient des conventions collectives et des règles applicables sur les accessoires de salaire des salariés locaux (tickets restaurant, primes, etc., …).

Lire la proposition